12/02/2010

Identité nationale : Kouchner v Verhofstadt

« Pour ses voisins, la France a souvent été un modèle d'inspiration et d'admiration, par l'intensité et la portée universelle des débats intellectuels dont elle a le secret. Elle est source d'accablement pour ses amis qui la voient se perdre dans une polémique stérile sur l'identité nationale. L'opportunité politicienne de ce débat, sa conduite hésitante et ses finalités floues donnent en effet l'impression désastreuse que la France a peur d'elle-même. Il y a décidément quelque chose de pourri en République française.»

Voici comment débute la tribune rédigé par Guy Verhofstadt, président du groupe libéral au PE, publiée, ce jeudi, dans Le Monde et que je vous invite à lire.

lemondefr_pet

 Interrogé à la radio ce matin, Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères, a déclaré à propos de l’article de l’ancien premier ministre belge : « Le ridicule tue un peu. J'espère qu'il ira bien ».

Quel contraste entre la finesse du propos de notre ancien premier ministre  et la réaction puérile de celui dont on ne regrette pas qu’il ait été exclu du PS suite à son ralliement (postélectoral) à Nicolas Sarkozy

Il doit en être des hommes comme des vins, certains bonifient avec l’âge et d’autres tournent au vinaigre…

13:38 Écrit par Joël dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.