30/03/2010

Elections régionales, provinciales et municipales en Italie (2)

La gauche qui contrôlait 11 des 13 régions en jeu (sur un total de 20 en Italie) en conserve 7 dont ses bastions "rouges" d'Emilie-Romagne et Toscane ainsi que les Pouilles.

La coalition de Berlusconi (+ 4 régions) a bénéficié d’une aide majeure de la Lega Nord : en Vénétie, son candidat Luca Zaïa a remporté le scrutin haut la main et dans le Piémont, Roberto Cota a de justesse supplanté la présidente sortante de gauche Mercedes Bresso.

La carte politique de l’Italie fait donc apparaître un nord dominé par les indépendantistes xénophobes padaniens de la Lega Nord, un centre acquis à la gauche et un sud partagé entre la gauche et la droite.

Pour retrouver le détail des résultats pour toutes les élections régionales, provinciales et municipales, cliquez sur l’image.

result

« L'ancien se meurt, le nouveau ne parvient pas à voir le jour, dans ce clair-obscur surgissent les monstres » - Antonio Gramsci

12:30 Écrit par Joël dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.